Monday, June 11, 2012

Lecture : Sherlock... son mystère et mon avis...


Autant, j’aime chroniquer la musique pour Lords of Rock, autant quand on en vient à la littérature (pourtant un domaine aimé et étudié longuement), j’ai l’impression d’être nullissime. Non pas que je ne sache pas faire une explication de texte, faire référence à des maîtres, ou encore comparer un auteur à un autre, mais j’ai une autocensure en tant qu’auteur.

Oui, parce que, même modeste, je suis un auteur. J’écris depuis l’âge de 8 ans (à l’époque, principalement des poèmes et petites histoires courtes sur les animaux). Je veux dire, j’écris réellement, puisque j’ai appris à écrire à 3 ans.

Alors, évidemment, je peux comprendre l’agression (toute relative, je vous l’accorde) qu’un auteur ressent quand un critique exprime son opinion (ce qui est toujours bon à prendre, même quand c’est un assassinat) et le compare (en bien ou en mal) à un autre.

Alors, quand je fais un chronique (même musicale), je m’en tiens à mon oreille, mon cœur et mon ressenti. Bien sûr, je ne suis pas une profane non plus et je peux citer les influences mais je ne peux qu’imaginer le cheminement d’un artiste.

Alors, même s’il m’arrive de commenter des livres ou des films (la plupart du temps, sur mon compte Amazon), je le fais avec mon cœur et une infime partie de mon cerveau (la partie non critique (able)).

Alors, dire que ce bouquin m’a fait hurler de rire, c’est juste la vérité. En matière d’humour, je suis plus dans la logique anglaise (Monty Python, etc.) et mon auteur préféré est : Tom Sharpe. C’est le meilleur antidépresseur que je connaisse !


« Le Mystère Sherlock » de J.M. ERRE est sans aucun doute de cette trempe. C’est drôle, limite hystérique (et donc incroyablement jouissif !) et réellement bien écrit. Cela s’adresse aux holmésiens ou aux novices (avec la possibilité pour ces derniers de basculer du côté holmésien de la farce… heu, pardon, de la force !) et à tout public.

Le déroulement est comme un thriller implacable, parsemé de personnages qui, dans la normalité, seraient ennuyeux (sauf pour tout holmésien !) mais qui, rassemblés, sont des fous dangereux avec des morceaux d’anthologie à vous faire des abdominaux en béton !

Il est rare dans la littérature française de trouver un auteur qui allie écriture, intelligence, culture et drôlerie….

Ne cherchez plus !

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog